Hey oui, elle vit sur une île paradisiaque et elle se permet de se plaindre! Désolée ;) .

Mais il faut être réaliste, même si c'est très chouette de vivre dans ce superbe département français, et même si nous avons beaucoup de chance de découvrir tout ces paysages merveilleux, et bien je n'y resterais pas toute ma vie. Quand on est née et qu'on a vécu en Metropole toute sa vie, forcément il y a des tas de choses qui nous manquent ici. Non, parce que la Réunion c'est la France sans beaucoup des avantages de la France (mais avec quelques autres évidemment)!  Et quand on est maman, il y a plein de petites choses qu'on voudrait pour son enfant et auxquelles on doit renoncer.

 

 

*1: Il fait trop chaud! (Oui oui je me plains) Surtout pendant ce qui correspond à l'hiver chez nous! Du coup on reste enfermés, parce que sortir un bébé par ces fortes chaleurs ça tient ou de l'inconscience, ou de l'acclimatation (et comme pour le moment nous ne sommes ni l'un ni l'autre, on reste à la maison). Et quand il ne fait pas trop chaud, c'est peut-être qu'il y a une tempête, et là bon courage pour sortir vue les tonnes d'eau qui tombent. (Et je ne parle pas des cyclones)

2*La plupart des sites internet refusent de livrer ici. Adieu "Vert baudet", "H&M", "Zara" et les autres! Adieu aussi Amazon qui ne veut nous apporter que les produits culturels. Merci la Redoute!

3*Adieu nos produits préférés: Impossible de trouver la soupe Neslé favortite du miniature (Pomme carotte), ses biscuits, ses produits de soin (et surtout le linement de Klorane).

4*Bonjour le trou dans le porte monnaie: La vie est TRES chère ici et il faut courir après les promotions. Un paquet de couches (pas un carton hein!) coute facilement 20€! Les boites de lait sont à 20 ou 30% de plus selon les enseignes. Compotes et purées pour bébé pareil. Les jouets et le materiel de puericulture, je n'en parle même pas! Du coup, on fait beaucoup plus à manger "maison", on achéte le lait soit pendant les promos, soit à la pharmacie, qui elle tire les prix vers le bas pour tout ce qui concerne les bébés et les couches on stocke pendant les promos. Et on oublie le bio évidemment.

5*On est tributaire de l'arrivée des conteneurs! Et parfois, comme la semaine dernière, les rayons sont vides: plus de carrés coton, plus de purée du soir!

6*On a plusieurs grandes enseignes de vêtements enfants (Okaidi, Orchestra, T.A.O., Sergent Major) mais ce sont, la plupart du temps, les collections de l'année d'avant.

7*On trouve moins d'activités à faire avec son bébé que chez nous. Peu de baby-gym, pas d'éveil musical, pas vraiment de ludothéque, pas de journée bébé au cinéma ou à la bibliothéque... Pas non plus de Salon du bébé snifff

8*Il faut attendre des semaines, parfois des mois, pour que les nouveautés de tous genre (plats bébé, livres...) arrivent jusqu'à nous.

9*Les grandes enseignes sont souvent "independantes" de celles de la Métropole (ce sont souvent des franchises) et n'acceptent pas les cartes de ces dites enseignes, pas plus que les chéques cadeaux.

10*Recevoir un colis par la famille est hors de prix pour eux! A Pâques, ma maman et ma soeur en ont eu pour près de 50€ pour 4 ou 5kg! Pareil avec certains sites internet qui aimeraient nous livrer mais se retrouvent avec des tarifs postaux prohibitifs. (Je pense à Decobb notamment et qui est un site que j'adore!) 

Un dernier point mais qui n'est pas "juste" frustrant. Ici, comme dans toutes les régions ou presque, il n'y a qu'un grand hôpital spécialisé dans les maladies de l'enfant. Celui de Saint-Denis. Et si vous souhaitez un second avis, comme nous, il n'y a guère de solutions autres que la Métropole: 12 heures d'avions et des milliers de kilométres. Je pense que c'est quand même LE gros point noir.