Ca y est, le Miniature va à la crèche! Il est inscrit trois matinées par semaines (Lundi, mardi, mercredi), mais pour sa pré-rentrée, il y est allé chaque jour le temps de l'adaptation.

Lundi, jour de ses 18 mois, c'était le grand jour. Nous étions sur liste d'attente depuis un moment, et on nous avait laissé entendre que l'on aurait une place en septembre et pas avant. Mais, grandes vacances aidant,  il y a quelques semaines où on nous a annoncé que le Miniature pourrait finalement entrer le 20 juillet. Le temps que je me fasse à l'idée de laisser mon fils, et ça y est, le 20 juillet était là!

Le premier jour, Mr Chéri avait posé 2h sur son planning, nous avions rendez-vous à 9h00, pour 15-20 minutes de mise en contact entre le Minature et ses petits camarades. Finalement, le Miniature s'éclatant tellement, criant, riant et embrassant les autres enfants, nous sommes resté 3/4 d'heure. Cette première matinée m'avait semblée plutôt rassurante et encourageante!

Le 2ème jour, le Miniature faisait la même chose, mais seul cette fois, maman attendant un peu plus loin dans un autre batîment (lisant tranquillement au soleil). Pas de cris, pas de pleurs quand je l'embrasse: il est occupé à jouer avec les clichés des portails (Jean Bricoleur, le retour) et c'est encore ce qu'il fait quand je reviens 30 minutes plus tard. Rendez-vous donc pris pour le lendemain pour 1h00 sans papa-maman.

Mercredi, le 3ème jour, comme la veille, je reste quelques secondes, je lui explique que je vais le laisser, mais que je vais revenir, qu'il va bien s'amuser, et puis je l'embrasse et le repose...Et là, c'est le drame! Pleures, cris...Je pars le coeur gros, les pleurs durent, je les entends encore dans la rue. Je rentre en n'ayant qu'une hâte, retourner le chercher! A 10h, je retrouve mon petit bonhomme en train de jouer (ouf), mais les nounous m'avouent qu'il a été dur à calmer, seul un changement d'environnement a pu lui rendre le sourire! Du coup, on refait une heure le lendemain au lieu de l'heure quarante prévue.

Jeudi, les pleurs sont encore au rendez-vous, il s'accroche, ne veut pas que je le laisse, mais je n'ai pas le choix que de ne pas céder, ou ce serait lui faire comprendre qu'il a raison d'avoir peur. Je le prends dans mes bras et lui explique à nouveau que je l'aime et qu'il va bien s'amuser, et qu'évidemment je vais revenir le chercher dans une heure avec papa. A 10h, direction la crèche et déjà dans la rue, on entends qu'on interpelle le Miniature dans la crèche. Forcément, il y en a un qui fait le clown, et c'est lui. On arrive à l'intérieur, tous les enfants sont tranquillement en train de jouer. Tous? Non! Un petit bonhomme resiste encore et toujours à l'envahisseur autorité (Désolée, mon coté grande fan d'Asterix ^__^). Non, le notre, lui, il escalade les petites tables quand les adultes on le dos tourné. Et puis, les nounous nous apprennent qu'il pince les joues de ses petits camarades (Faut qu'il m'explique de où ça lui vient) et qu'il les embrasse. Un grand charmeur déjà. Surtout que les petites filles l'adore. Enfin bon, il ne lui faut quand même pas longtemps pour nous guider vers la sortie. Faut pas abuser non plus, on lui a dit une heure, maintenant, on s'en va.

Vendredi, les nounous nous disent que le Miniature va rester pour l'activité cette fois (donc jusqu'à 10h40), et qu'on va voir ce que ça donne. Même drame pour me laisser partir, mais les nounous commence à le connaître, alors, après un dernier bisous, elle rentre dans la salle avec lui. A notre retour, tous les enfants sont installés pour écouter l'histoire de la nounou...Enfin presque tous. Le notre vie sa vie sur la terrasse attenante, tout seul, comme un grand, et nous offre un grand sourire quand il nous voit. Mais bon, il est occupé hein, là il n'a pas le temps de jouer! Son papa le recupère, on échange quelques mots avec les nounous pas très inquiètes qu'il ne participe pas: c'est le début!

Rendez-vous est pris pour les même horaires le lundi. Et puis, comme tout c'est bien passé lundi (sauf l'arrivée et la séparation qui restent durs), aujourd'hui il a fait sa première matinée complète, avec cantine et tout a été parfait!

Notre petit garçon grandit, ça fait drôle, mais c'est normal et c'est bien. Il lui manquait cette interaction avec d'autres personnes, d'autres enfants qu'il n'avait pas en restant avec maman. Il va pouvoir se sociabiliser, se faire des tas de copains, c'est plutôt positif je pense. Moi, je vais pouvoir faire mon ménage tranquillement et puis penser un peu à moi. Pourquoi pas aller au ciné, tiens!